FRANCE-AFRIQUE : nouveau visage


A travers l’élection présidentielle du Sénégal du 24 février 2019 qui a consacré le candidat Macky SALL réélu président pour 5 ans, la France-Afrique a montré son nouveau visage.
L’heure n’est plus à la violence verbale (l’homme africain insignifiant ou absent partiellement de l’histoire, des gentils rigolos qui se contentent de peu…),ni à la violence physique (moins d’assassinats politiques).
De nouvelles méthodes sont à l’oeuvre.
L’intelligence artificielle (IA)est utilisée à fond et la diplomatie parallèle cautionne ou garantie les manœuvres.
La France-Afrique truque des élections, elle corrompt toute une classe politique, des dignitaires, des femmes et des hommes portant la voix à coup de milliards de francs CFA, elle fait emprisonner des opposants, fait exiler certains avec la promesse de les réhabiliter ultérieurement.
Tout cela est fait sur le dos du peuple à qui on a vendu les vertus de la démocratie. Certes, cette dernière est le meilleur des systèmes politiques pour garantir les droits et libertés des individus. Cependant, lorsqu’elle est dévoyée c’est le pire de tous les systèmes.
En effet, lorsque la démocratie n’est qu’un symbole ou un slogan creux ses méfaits sont désastreux.
La nouvelle France-Afrique est tout aussi violente qu’auparavant: elle est morale.
Dans toutes les parties du monde, le plus négligeant des citoyens ou du peuple vous dira qu’un Etat souverain n’a que des intérêts sauf en Afrique où on vous dira toujours: « nous avons des amis ».
Guélewar
IMG_20150824_224252